Crépin MBOLI-GOUMBA dans la préfecture du MBOMOU: première étape d’une tournée dans le Centrafrique profond.

Classé dans : L'Actualité du candidat | 0

Le président du Parti Africain pour une Transformation Radicale et l’Intégration des Etats (PATRIE) Crépin MBOLI-GOUMBA, à la tête d’une délégation de son parti, est arrivé ce lundi 1er décembre au petit matin à Bangassou, chef-lieu de la préfecture du Mbomou, première étape d’une tournée politique dans sa ville natale.

« La motivation particulière de cette visite provinciale est qu’il est candidat aux législatives à Bangassou 1 » a fait savoir une autorité locale qui requiert la stricte discrétion. Le président du Patrie, qui a été accueilli par une foule de personnes mobilisée, effectue une « visite de travail et de solidarité » à Bangassou centre,  Bangui-ville, Tokoyo, Maliko et Nzilame. Cette première visite dans cette ville isolée de l’est de la Centrafrique, (située à environ 750 kilomètres de Bangui) revêt un caractère symbolique pour l’homme politique qui prend contact avec une population qui était, non seulement en proie à des violences et des exactions commises par les combattants de groupes armés, mais aussi le président et les membres du parti ont profité pour sensibiliser la population mobilisée sur  l’avenir politique en République Centrafricaine, évoquer l’évidence de la candidature du PATRIE aux prochaines élections présidentielles et législatives.RIMG1630

« Nous sommes venus ici pour témoigner notre amitié et notre solidarité à la population de Mbomou,  lui dire que ce malheur [les nombreuses exactions commises par les groupes armés sur les populations civiles, NDLR)  qui frappe la Centrafrique est ressentie dans les villes et villages les plus reculés du pays.  Nous avons répondu à la population qui veut qu’un des fils de Bangassou, le président Crépin MBOLI-GOUMBA, puisse prendre part à la prochaine consultation électorale. » 

Au menu de la visite du Patrie à Bangassou : mise en place des cellules du parti, rencontre de la délégation du parti avec la base et les futurs candidats aux législatives 2015, rencontre avec les caféiculteurs et les femmes commerçantes (Wali Gara) à qui le président du parti a entretenu sur d’éventuelle reprise d’activité économique et agricole. Comme pour soutenir l’agriculture, un soutien financier pour l’achat de semis a été apporté par le Patrie. Les Wali Gara, ont à leur tour été honorées pour leurs rôles de femme-pilier de la société. » C’est elle qui élève les enfants donc prépare l’avenir du pays. Les Wali Gara sont incontournables dans le développement de la ville de Bangassou. »  a marqué Crépin MBOLI-GOUMBA.

A Bangassou, la délégation du Patrie et la population ont fêté avec faste le 56ème anniversaire de la proclamation de la République Centrafricaine, ancienne Oubangui-Chari, ce 1er décembre 2014.  A l’occasion la finale du  championnat de football a été organisée pour le bonheur d’une population qui s’était vue empêcher deux ans durant de jouir d’une célébration sportive grand public.. Un signal fort de proximité pour les cadres et militants du parti qui rappelle une même liesse dans le passé : début octobre 2013, suites aux nombreuses exactions de la Seleka le pouvoir de Bangui avait dépêché sur place un certain Crépin Mboli-Goumba, le ministre de l’Equipement et des travaux publics, venu avec des renforts. Le « colonel Abdallah » auteur de graves atteintes aux droits de l’homme, qui s’était proclamé chef de la zone, avait été mis aux arrêts.

En définitive, la tournée de Crépin Mboli-Goumba et de la délégation du Patrie dans la région de Mbomou, au regard de ses résultats positifs, constitue une étape décisive dans le renouveau des approches leaders-militants. Les autres régions de la Centrafrique, également dans l’attente légitime d’une telle démarche, en capitaliseront les retombées. La classe politique de la région visitée dans son ensemble, la population tout comme les administrations régionales, savent désormais que le changement tant prôné est pour très bientôt.